> Qui sommes nous?

Soucieux d’une justice équitable, nous avons créé l’Association Droit Pluriel.

Notre objectif : agir en faveur d’une justice accessible à tous.
Le handicap nous concerne, qu’il touche notre corps, celui de proches ou de justiciables croisés dans l’exercice de nos métiers.

Le handicap nous concerne tous car une justice équitable doit traiter chacun de manière égale. Nous voulons que les situations de handicap n’empêchent en aucun cas l’accès au droit.

Droit Pluriel : l’esprit d’équipe

 

 Portrait de Fabienne Servan-Schreiber  Portrait d'Anne-Sarah KERTUDO

Fabienne Servan-Schreiber
Fabienne a fondé la société de production audiovisuelle Cinétévé qui produit depuis plus de trente ans documentaires, fictions, opérations spéciales et films de cinema. Elle est vice-présidente de l’Union Syndicale de la Production audiovisuelle (USPA).

Productrice engagée, militante passionnée, elle met aussi son énergie et sa force de conviction au service d’une société plus juste, d’une justice accessible à tous.

Anne-Sarah Kertudo
Anne-Sarah a fondé la première permanence juridique en langue des signes et organisé un procès dans le noir au Palais de Justice de Paris. Elle est actuellement responsable du Diplôme Universitaire «Le handicap dans l’accès au droit» à l’Université catholique de Lyon.

Elle est l’auteure du livre Est-ce qu’on entend la mer à Paris?, histoire de la permanence juridique pour les sourds. (Éditions L’Harmattan, 2010, prix Handilivre).

 


 

Portrait Mathieu Simonet

Mathieu Simonet
Mathieu est avocat et écrivain. Vice-président de la Société des Gens de Lettres en charge des affaires juridiques, il est membre de la commission de financement des films de court-métrage du CNC.


 

Portrait de Coralie Cota

Coralie Cota
Avocate, Coralie se consacre essentiellement au droit de la famille, matière qu’elle apprécie pour son exigence d’écoute et d’empathie.
Issue d’une famille de sourds ou malentendants, Coralie a appris très tôt à communiquer avec ceux qui n’entendent pas. Pour elle, accueillir cette population dans son cabinet a toujours été une évidence et les défendre en audience, revendiquer le droit à un interprète, un combat essentiel.
Enfin, elle dispense également des cours de droit, à l’Université ou en École de commerce.


 

Portrait de Pascal Simon-Doutreluigne

Pascal Simon-Doutreluigne
Pascal, agrégé en économie/gestion, a suivi une formation en gestion des services de santé à Paris-Dauphine. Il est actuellement professeur de droit et d’économie et enseigne en classe préparatoire aux grandes écoles.


 

Pascal Lefèvre

Pascal Lefebvre
Juriste et formateur spécialisé dans le secteur social et médico-social, Pascal intervient depuis 9 ans dans les établissements et services, notamment sur les questions relatives à la bientraitance, aux droits des usagers et à l’évaluation de leur effectivité.


 

 

Portrait de Sebastien Courou

Sébastien Courou
Sébastien est juriste en droit public, diplômé en travail politique et parlementaire. Il est actuellement chargé de mission pour Droit Pluriel.


 

Mathilde Leborgne
Mathilde est diplômée de Sciences Po Lille. Elle s’est spécialisée, au fil de ses expériences dans des associations d’aide aux étrangers et migrants en Europe et au Maghreb,  à la question de la discrimination raciale envers les migrants. Actuellement étudiante en Master « Migrations et Relations interethniques », elle se spécialise dans la lutte contre les discriminations et pour l’accès aux droits


 

Portrait de Mélissa Dusart

Mélissa Dusart
Mélissa est titulaire d’une licence de droit et d’un master de médiation culturelle. Sensibilisée au handicap et à l’accessibilité au cours d’un stage aux Hôpitaux de Paris, elle utilise la diversité de sa formation pour aider à la réalisation des missions de Droit Pluriel.


 

 

Faustine Lalle
Faustine est étudiante en droit à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Elle souhaite concilier sa passion  du droit et ses engagements associatifs, notamment pour favoriser la rencontre sourds/entendants.


Justine Solano
Justine est militante féministe. Elle a travaillé auprès de personnes en situation de handicap et à contribué à accompagner les associations féministes vers plus d’accessibilité. Pour elle, le combat pour l’accessibilité et celui pour l’égalité entre les femmes et les hommes vont dans le même sens : construire une société dans laquelle chacune et chacun a des chances égales de s’épanouir.


Virginie Farkas

Virginie est avocate au Barreau de Paris depuis 2011, après avoir travaillé pendant 4 ans en tant que formatrice en droit. De parents sourds, elle est très attachée à l’usage de la Langue des Signes Française et à la défense des personnes sourdes. Elle est membre de la permanence juridique en LSF instaurée par le Barreau de Paris ainsi que du réseau InitiaDroit.