Journal de la tournée “Parents à Part Entière !” : Lyon


Droit Pluriel lance, en partenariat avec le CNB et avec le soutien de l’UNADEV et le fonds de dotation Lucie Care la tournée du documentaire « Parents à part entière ! » dans les Ordres d’Avocats de France.


L’objectif : favoriser la rencontre entre personnes aveugles et professionnels du droit.


Mieux connaître le projet : http://droitpluriel.fr/lancement-de-la-tournee-parents-a-part-entiere/


Les enjeux : le handicap, on en parle, les discours et les déclarations se succèdent. Voici un projet concret, qui peut renverser les préjugés, faire avancer réellement le regard et les pratiques. Mais comment cela se déroule sur le terrain ? On vous raconte


Deuxième étape de notre tournée : Lyon, le 17 juin 2019.

De gauche à droite : Joëlle Forest-Chalvin, avocate et présidente de la commission accès au droit du Barreau de Lyon ; Anne-Sarah Kertudo, directrice de Droit Pluriel ; Farid Hamel, avocat et bâtonnier du Barreau de Lyon ; Robert Kuiesine, responsable UNADEV Rhône-Alpes et Sylvain Thouret, avocat et président de la commission famille et patrimoine du B arreau de Lyon.

De gauche à droite : Joëlle Forest-Chalvin, avocate et présidente de la commission accès au droit du Barreau de Lyon ; Anne-Sarah Kertudo, directrice de Droit Pluriel ; Farid Hamel, avocat et bâtonnier du Barreau de Lyon ; Robert Kuiesine, responsable UNADEV Rhône-Alpes et Sylvain Thouret, avocat et président de la commission famille et patrimoine du B arreau de Lyon.


Les préparatifs :


Le Barreau de Lyon s’est mobilisé bien en amont et a activement relancé les avocats. L’UNADEV a annoncé la soirée auprès de ses adhérents et sympathisants. Les retours sont nombreux, on sait qu’il y aura du monde. Le collectif « Être ParHands » de l’APF a contacté Droit Pluriel : le combat des parents en situation de handicap, c’est aussi le leur. Ils seront là ! Une belle soirée s’annonce…


La soirée :


Après la diffusion du documentaire, la soirée démarre par le témoignage bouleversant de Souhila Omar. Ses enfants étaient petits quand elle s’est séparée de son mari voyant. Elle a produit tous les certificats prouvant que, non voyante, elle était une vraie mère : elle a demandé à la maîtresse d’école, la boulangère, à tous ceux qui la voyaient au quotidien s’occuper normalement de ses enfants. Est-il normal d’éprouver cela alors que rien en face ne mettait en cause sa bonne éducation, le soin et l’amour qu’elle portait à ses enfants ?
             
Souhila a gagné malgré une assignation qui la qualifiait de « non voyante à 100% » : ce sera une garde alternée.


Des années après, son mari remet en branle la machine judiciaire et Souhila, la voix tremblante de colère, nous raconte comment, après huit ans de garde alternée sans aucun incident, sans aucun accident, elle doit à nouveau prouver qu’elle est capable d’être mère. !


La Vice-Bâtonnière Joëlle Forest-Chalvin dénonce en effet la présomption d’incapacité que la justice fait parfois peser sur les personnes du fait de leur handicap. « Il faut avancer ! » s’exclame-t-elle.

Güler, étudiante en droit, non voyante, interroge les modalités de l’examen d’entrée à l’école d’avocats qui compte parmi ses critères d’évaluation la vitesse de lecture.  Malgré le temps supplémentaire auquel elle a le droit, Güler ne comptera jamais parmi ses qualités la vitesse de lecture. Et est-ce vraiment cela qui fait un bon avocat ?


Les témoignages ont rempli la Maison des Avocats de l’urgence de voir reconnaître aux parents en situation de handicap le droit d’élever et d’aimer sereinement leurs enfants.


On ne peut pas avoir peur de se voir retirer ses enfants du simple fait de son handicap.

Le débat bat son plein entre professionnels et le public après la diffusion de “Parents à Part Entière !”


Perspectives ?


La soirée est réussie. La qualité des intervenants a été saluée. Merci à eux.


La prochaine diffusion de notre documentaire aura lieu lors du Grenelle « Droit et Handicap » le 28 juin à Paris (Maison de la Mutualité), à partir de 10 heures.

Le prochain rendez-vous est essentiel : il réunit à la Maison de la Mutualité tous les avocats de France. C’est un événement d’ampleur, voulu par le Conseil National des Barreaux. L’UNADEV sera bien sûr présente, et on espère entendre vos témoignages qui feront encore progresser les avocats dans leurs représentations et leur connaissance de la diversité humaine.


En bonus, il y aura l’exposition de Droit Pluriel « Tes Yeux sur Mes Oreilles », parcours sensoriel autour de la surdité. C’est ouvert à tous, c’est gratuit et c’est un moment convivial que nous vous invitons à partager !


Nos partenaires :


Partagez:

Commentaire (1)

  • CHANGER LA REPRÉSENTATION DU HANDICAP – Droit Pluriel| 27 août 2019

    […] Pour plus d’informations sur le déroulé de chaque évènement, retrouvez l’actualité de la tournée ! […]